◄ Retour

GigaConcept : nouveau logo
Rubrique Réalisations Communication  | Le 19/01/2019
Refonte du logo et de l’identité visuelle de la société GigaConcept.





Intervenant pour le compte de cette société début 2018, je propose de réétudier l'identité visuel en mai.
Le logo existant est alors celui ci-contre.

Bien qu'une cohésion existe entre le logo, le site et les fiches produits, il n'y a pas de charte graphique proprement dite.



Lorsque le dossier m'est confié, je réalise étude de marché et analyse concurrentielle, examen de l'identité existante, recherches et conception graphiques.
Le premier logo est présenté en septembre 2018.

Pour le premier logo proposé, le design du nom séduit mais le sigle fait débat. Bien que je sois pleinement convaincu de sa performance visuelle, ce n'est pas au goût de la direction qui attend quelque chose de plus sophistiquée.

Je travaille donc de nouveau sur le sigle et la seconde proposition est validée en novembre 2018.


La charte graphique sera dévoilée dans un article à venir.






Voici un extrait de la recommandation présentée en réunion le jour J
.


Le contexte
Refonte de l’identité visuelle et du logotype de la société.

Le marché
Le réseau sans fil devient le réseau de connexion privilégiée dans les entreprises.
Le marché mondial de l'Internet des objets devrait atteindre 151 milliards de dollars en 2018 (dépenses des utilisateurs finaux pour les solutions IoT), en progression de 37% par rapport à 2017. Puis il atteindrait 1567 milliards de dollars d'ici 2025.
Ce marché a connu une accélération quelque peu inattendue au 2e trimestre 2018 avec 7 milliards de dispositifs IoT utilisés, selon une étude du cabinet IoT Analytics (ce chiffre n'inclut pas les smartphones, tablettes, ordinateurs portables ou téléphones fixes). Le nombre global de périphériques connectés atteint 17 milliards d'unités.

Le nombre de dispositifs IoT actifs devrait atteindre 10 milliards d’ici 2020 et 22 milliards d’ici à 2025.
La plupart des appareils IoT sont connectés via la technologie à courte portée (WPAN), qui ne dépasse généralement pas 100 m au maximum. Ceux-ci comprennent des dispositifs connectés en Bluetooth tels que des enceintes et casques, mais aussi des dispositifs connectés à Zigbee que l'on peut généralement trouver dans des maisons intelligentes.

Le Wi-Fi est la norme la plus répandue dans cette catégorie et connaît une forte croissance, principalement grâce aux assistants personnels, aux téléviseurs intelligents et aux haut-parleurs intelligents, mais aussi de plus en plus souvent dans des environnements industriels tels que les usines.
Une grande partie de la croissance future du nombre de dispositifs IoT devrait provenir de réseaux étendus à faible consommation. D'ici 2025, plus de 2 milliards d'appareils devraient être connectés via LPWAN. La technologie, qui promet une autonomie extrêmement élevée et une portée de communication maximale de plus de 20 kilomètres, est utilisée par trois normes concurrentes, Sigfox, LoRa et NB-IoT, qui sont actuellement déployées dans le monde avec plus de 25 millions d'appareils.

La technologie 2G, 3G et 4G était depuis longtemps la seule option pour la connectivité des périphériques distants. Au fur et à mesure que LPWA et la 5G gagnent du terrain, on s’attend à ce que ces normes cellulaires héritées en perdent par rapport aux nouvelles technologies, car elles représentent une opportunité plus lucrative pour de nombreux utilisateurs finaux.
La 5G, encore en développement en 2018, promet une nouvelle ère de connectivité grâce à sa large bande passante et à sa latence extrêmement faible. Elle est désormais largement promue par les gouvernements.

Source : IoT Analytics

La concurrence  (liste non-exhaustive)




Selon notre analyse, GigaConcept ne fait face à aucune performance concurrentielle inquiétante en termes de stratégie visuelle et graphique. Après étude de leur identité graphique et colorimétrique, GigaConcept peut se positionner dans un environnement graphique novateur, efficace et percutant.


PROPOSITION




.

Le Design du nom
Initialement, les deux mots qui composent le nom de la société étaient séparés par un tiret.
Cet élément « séparateur » favorisait une dispersion, à la fois visuelle et informative, notamment dans le processus cognitif des Clients et prospects. Après étude, il a été considéré que le nom « détaché » de cette manière pouvait induire un effet négatif non-conscient quant à l’activité de la société.

La concentration du nom complet dynamise et rassure. Le choix de ramener le nom de marque dans son entier permet une unité du nom et des valeurs de l’entreprise. Il permet d’autre part une performance graphique, donc visuelle. Enfin, il acquiesce une cohésion évidente quant aux noms attribués aux produits vendus lors de leur référencement en interne : GC-xxxx.

Ainsi, plutôt que distancé du premier élément, le mot « Concept » est mis en avant par une capitale. Ce choix permet par la même de redonner une importance légitime à ce mot-clé.

En outre, la volonté d’associer les deux mots en une seule couleur renforce davantage un ancrage de l’image de marque ; autant dans le conscient que dans l’inconscient collectif (Clients, collaborateurs, fournisseurs et partenaires).
Dans son entier, le logotype crée une homogénéité naturelle entre le visuel et les domaines d’activités de la société.

La forme des lettres
La marque vend le meilleur de la technologie sans-fil. Elle est aussi engagée dans la performance et le « sur-mesure », avec une promesse de « solutions ».
Le design choisi positionne la société dans le mouvement, la modernité avec un regard vers l’avenir.

La première lettre du nom de la société reprend la volonté d’une lettre G en capitale très « Design ». Elle est ici reconnaissable et appelle le nom complet de la société qui est lu intuitivement, dès la première lecture.

Grâce à une stylisation fine et résolument moderne, le nom de marque se lit sans écorchure visuelle. Rondes et structurées, elles restent parfaitement lisibles en plus de l’esthétisme apportée à chaque lettre ; l’ensemble évoque dynamisme et avant-gardisme. Leur alignement précis renvoie une sensation d’assurance, de crédibilité.

Le jeu des formes dans ce logo dégage une harmonie d’ensemble. Associé aux ellipses (le signe), l’identité visuelle est performante, facilement mémorisable, résolument moderne, et peut donc s’adresser à une cible tant spécialisée qu’éclectique.

Le signe
Moderne, fluide, élégant.

Le signe vient mettre « en acte » la promesse de la marque et complète naturellement le nom.
Il élargit par définition la gamme de communication et permet de nouveaux modes de diffusion : en trame de fond ou filigrane, associé au nom de la société ou à la tagline, ou encore sous forme de bouton : il permet le maximum de messages tout en restant simple et évident.

Les couleurs
Sobriété, lisibilité, performance

Le noir est un gage de modernité, de rareté et d’élégance. Les lettres ainsi tracées en noir sur fond blanc permettent une lisibilité optimale. Parallèlement, le design des lettres en blanc sur fond noir renforce davantage cette élégance, affirme la distinction.
Le bleu est la couleur majoritairement utilisée dans le secteur des nouvelles technologies. C’est aussi la couleur préférée des Occidentaux, de tous âges, sexes et catégories socioprofessionnelles.
Le bleu, c’est la confiance, le sérieux, idéale pour véhiculer une image Corporate, notamment via le camaïeu choisi pour GigaConcept.

L’alliance du bleu et du noir a plusieurs avantages :
• Il assure une lisibilité maximum,
• Il est un gage de modernité, de qualité et de sérieux,
• Il est facilement mémorisable.

Le camaïeu de bleu
Le pari d’une communication réussie, déclinable sur tous supports.

Le bleu clair est apaisant et méditatif par écho à la mer et au ciel. C’est pourquoi il a été choisi afin de communiquer à l’interne.
Le bleu vif est énergisant et rafraîchissant, c’est pourquoi il sera utilisé pour des communications événementielles, par exemple.
Enfin le bleu foncé transmet force, fiabilité, responsabilité et confiance, idéal pour la communication Corporate de la société.
Les 3 couleurs utilisées dans les ellipses sont donc un gage d’une communication visuelle dynamique et efficace selon le sujet traité.

Les couleurs secondaires
Les couleurs secondaires sont destinées à être uniquement utilisées en combinaison avec une des couleurs principales et selon des couleurs de fond précises, mentionnés dans la charte graphique. Elles ont pour but de ré-hausser ou de dynamiser vos documents, de faire ressortir une partie du message.

Le vert pastel : c’est une couleur d’équilibre qui permet d’harmoniser et structurer le contenu d’un document. Il a une forte correspondance émotionnelle avec la sécurité. Il suggère la stabilité et l’endurance. La nuance de vert choisie ici harmonisera les différents supports de communication.
Le corail : Il symbolise une force d’action et un grand pouvoir de matérialisation. Il procure aussi la sensation d’assise, de protection, de courage et d’énergie.

Les formes
Modernité, connexion, innovation.

La forme des ellipses du signe, légère et moderne, suggère plusieurs choses :
  1. Stabilité : elles sont organisées, subtilement dépendantes les unes des autres,
  2. Dynamisme : elles initient un mouvement et se dirigent vers le nom de la marque. Les extrémités sont légères, ce qui confère au signe un style aérien et confiant.
  3. Connexion : elles évoquent les technologies sans fil, la liaison.
Les formes elliptiques conçues pour ce signe représentent l'infini, sans début ni fin, créant ainsi un cercle d'énergie interrompu. Elles renforcent l’idée d’accessibilité tout en véhiculant une sensation d’accompagnement.

Dossier : Audrey Bouvier & Thomas HUCHER


  Facebook Share Pinterest Twitter LinkedIn