◄ Retour

Le King Club : Retouche logo
Rubrique Réalisations Communication
A l'époque où j'ai repris la communication visuelle de ce club, il n'était ouvert que depuis quelques mois.


L'ancien visuel

King Club avant modification
Safari ou boite de nuit ?

A l'époque où j'ai repris la communication visuelle de ce club, il n'était ouvert que depuis quelques mois. Le flyer ci-contre m'est alors présenté comme support de lancement.

"Tous les goûts sont dans la nature"... Je me suis donc gardé de critiquer la chose frontalement. Néanmoins, impossible de ne pas poser quelques remarques auprès des dirigeants.

En ce qui concerne le logo, je me souviens avoir immédiatement pensé qu'il serait bien plus adapté à une société qui organiserait des safaris de luxe. Beaucoup moins pour ce qui est de véhiculer l'image du plus beau complexe événementiel de la région.

Je porte ensuite mon attention sur le fait que ce lion regarde vers la gauche. En ce qui me concerne, c'est comme regarder vers le passé. Non non, n'est pas Peugeot qui veut...

Et puis finalement, je ne comprends tout simplement pas... La présence de ce soleil, les lignes de fond, ni même la palette de couleurs choisie. Trop d'informations, inutiles de surcroît. Ce dont je suis sûr, c'est l'impact négatif de ces nuances au niveau Print. Rien qu'en l'imaginant en noir et blanc, on soupçonne l'aspect brouillon du résultat si on ne nettoie pas les lignes de fond.

Avant toute modification, je demande à réaliser un audit de l'établissement. Bien que souffrant de faiblesses techniques et humaines évidentes, le lieu m'inspire énormément. Son potentiel événementiel est incroyable et sans concurrence directe.

photos exemple King Club
Même si le dossier se compliquera au fil des semaines, mes premières conclusions sont simples : Ne pas faire de ce club une simple discothèque de plus dans la région. D'autant à cette distance de Nantes d'un côté et de La Baule de l'autre, deux points géographiques stratégiques où la concurrence est forte puisque bien implantée et reconnue. En outre, communiquer de la même manière signifie se mettre au même niveau. Et c'est comme admettre qu'on a rien de plus.

Les dirigeants ne me fixent que deux impératifs : On ne touche pas au nom et on garde le lion.

Je tourne donc le regard de la bête vers l'avenir, supprime le soleil et ses effets visuellement perturbateurs. Enfin, à l'issue de nombreux tests, je propose ces deux variantes : Une version "club" sur fond sombre pour communiquer sur la partie purement discothèque du lieu...

Logo King Club Discothèque
...et une déclinaison plus sobre sur fond clair pour instituer et transmettre le sérieux du complexe.

Logo King Club complexe événementiel
Mon étude de marché démontrait entre autres nombreux points, la nécessité de séduire la tranche 30-50. Tant pour obtenir un R.O.I. à la hauteur des investissements concédés que pour l'image du club sur la longueur. Et avec 3 ambiances distinctes possibles, le challenge n'est pas des plus compliqués. Mais après mon départ, c'est la plage 20-30 qui sera privilégiée...

King Club terrasse plein air
A mes yeux, ce n'est pas en mettant une Pin-up dénudée sur tous les flyers, ni en enchainant les soirées où les striptease sont la thématique du week-end, qu'on attire et fidélise les 35-50. Ou alors, on le fait avec classe; et on assume être reconnu pour ça.

Bref, quelques mois après mon départ, je découvre ce qu'était devenu le logo.

Logo King Club après mon départ

Là encore, je me garderais de.tout commentaire. Le club fermera définitivement ses portes 8 mois plus tard.


Découvrez les autres articles de ce lieu

  Facebook Share Pinterest Twitter Google LinkedIn