◄ Retour

SNB Natixis : Élections 2012
Rubrique Réalisations Communication
Je suis contacté par le Syndicat National de la Banque chez Natixis début 2012 pour...



Je suis contacté par le Syndicat National de la Banque chez Natixis début 2012 pour concevoir stratégies et supports de communication durant la période électorale.

Je travaille déjà avec le SNB depuis 2006, j'interviens ponctuellement chaque année pour des travaux graphiques, notamment la conception de flyers et calendriers bancaires, mais n'ai alors aucun recul en ce qui concerne des élections syndicales.

exemple avant
exemple avant

Les supports existants
Lors des premiers briefing, je prends connaissance des syndicats en lisse, des documents qui circulent dans l'entreprise et découvre que si le SNB est le 1er syndicat chez "Natixis Intrégrée", l'équipe qui me consulte n'a pas été élue depuis longtemps.

La brève étude que je réalise en amont soulève de nombreux points négatifs, mais finalement communs à tous les syndicats de l'entreprise.

En premier lieu, l'adage "trop d'infos tue l'info" se fait roi sur la majorité des communiqués; exemple avec le document ci-contre. En second, les formulations sont généralement très... syndicales. Tant dans le fond que dans la forme.

Parmi les autres points relevés, les mises en page sont inexistantes et les codes couleurs varient d'un support à l'autre. Le ton lui, est tantôt dénonciateur, tantôt humoristique et ce, à grand renfort de jeux de mots qui sont majoritairement compris des intéressés seulement. Mais dans un cas comme dans l'autre, les textes sont trop peu ou gauchement illustrés et parfois lourdement grammatical.

Ma franchise envers eux se conclue par deux suggestions : uniformiser l'image textuelle et graphique des communiqués et faire en sorte que format papier et digital soient enfin complices.

Dans les jours qui suivent, les idées proposées font leur chemin auprès des délégués qui sollicitent un chiffrage pour un nouveau site Internet. A ce moment là, ils ne bénéficient alors que d'un outil intranet.

Les choses doivent ensuite aller très vite. Tout en préparant les premiers documents papier, je commence la programmation d'un CMS capable de répondre aux promesses faites tout en gardant à l'esprit que l'outil se doit d'être facile à mettre à jour. Je m'occupe du serveur, réserve un nom de domaine et débute les premiers tests.


Les supports réalisés
La première maquette, conçue et imprimée à la hâte au regard du temps qu'il reste pour tout mettre en place, est un dépliant 2 volets. Aucun autre syndicat ne le proposant, je soumets un logo "spéciales élections" qui fera alors office de référence sur tous les communiqués dédiés.

Dépliant élections SNB 2012
En parallèle, je propose une première maquette web pour le CMS qui changera cependant radicalement dans les jours suivants, ne serait-ce que pour des besoins de simplicité.
Qui mieux que le Syndicat National de la Banque
pour défendre les salariés qui y travaillent ?

Lors d'une réunion annexe, je présente la signature textuelle ci-dessus en expliquant son impact potentiel. Elle n'a pas le talent d'être courte mais elle provoque une évidence puisque le SNB est le seul syndicat à posséder le mot Banque dans son nom, à l'instar des autres (CGT, CFTC, CFDT, ect.)

Immédiatement validée par l'équipe, je réalise un flyer A5 pour la populariser, sans autre bla-bla inutiles.

Flyer SNB Elections 2012Cliquez sur l'image pour l'agrandir
La semaine suivante, et juste avant la profession de foi, je conçois un second prospectus A5 qui résume les résolutions et propositions du syndicat en mettant en scène la volonté d'être transparent, notamment sur les secteurs que l'équipe considère alors opaques aux mains du syndicat sortant.

Élection SNB 2012 Flyer2Cliquez sur l'image pour l'agrandir
S'en suit la seconde maquette web et le lancement de la vitrine web via le CMS.

Comme proposé lors du premier briefing, sa mise en place va permettre d'utiliser un support de communication plus interactif, stratégie qui n'est alors engagée par aucun autre syndicat.

Les organisations en lisse bénéficiant d'envois e-mail très limitée en nombre (deux ou trois), je pose l'idée d'en envoyer un (reproduction ci-dessous) qui permet de faire d'une pierre deux coups. D'un côté, il permet un système d'informations à la carte via des cases à cocher. En fait, chacune d'elle renvoie le salarié vers une page réponse sur le nouveau site Internet, ce qui permet de le faire connaître en parallèle.

 


► Votre vote du 7 juin prochain
pour l'élection CE/DP  sera
décisif pour les 3 ans à venir.

► Si vous faîtes encore partie des
indécis, cochez les cases pour
trouver réponses à vos questions :

Allez-vous voter pour…

  Ceux qui signent des accords de complaisance ?

  Ceux qui s'opposent à votre libre choix ?

  Ceux qui entérinent la baisse de votre pouvoir d'achat ?

  Ceux qui ne participent pas au "Bien être au travail" ?

  Ceux qui s'opposent à la transparence des comptes ?

► Et sinon…

  Votez SNB !


 






NB : Toutes les cases à choser fonctionnent pour l'exemple
La dernière case à cocher redirige elle aussi l'utilisateur vers une page du site, qui rappelle le message du second flyer, c'est-à-dire les engagements de transparence promis.


La profession de foi
La profession de foi est le dernier document à partir avant les élections et se doit d'être envoyée par e-mail au format PDF; il ne doit en outre pas excéder 500 ko. Alors que les syndicats concurrents se cantonnent à un maximum de texte orné de quelques cliparts pour tenir cette restriction, je défends le challenge d'une mise en page riche en visuels.

Provocation achevée avec un PDF de 498 ko qui vaudra d'ailleurs à l'équipe du SNB une présomption de tricherie jusqu'à ce que la direction de Natixis fasse définitivement taire les détracteurs.



Au final, le SNB du 47 quai gagne ces élections avec 35,71% et deviens le premier syndicat à Natixis SA et Natixis intégrée.

Thomas H.SB

  Facebook Share Pinterest Twitter Google LinkedIn